ville de La Frette sur Seine
Samedi 22 Juillet 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 Une rentrée sous forte contrainte     Pour imprimer le texte
 

Depuis les élections de mars où vous m’avez renouvelé très largement votre confiance, la municipalité s’est remise avec ardeur à la tâche. Nos différentes instances (commissions, comités consultatifs) ont été mises en place. Le Comité des sages et le nouveau Conseil municipal des jeunes se réuniront prochainement.

Mais la rentrée, compte tenu du contexte actuel, conforte aussi nos inquiétudes.

La diminution des concours de l’Etat va toucher La Frette comme l’ensemble des collectivités locales. Pour nous, l’estimation est de l’ordre de 70 000 € pour 2014. Sur le plan national, c’est 3,7 milliards en moins dans le projet de loi de finances 2015 et il est prévu 11 milliards de baisse sur 3 ans !

Et puis, nous subissons et subirons d’autres mesures de l’Etat de caractère technocratique et méconnaissant les réalités du terrain.

C’est le cas pour les logements sociaux avec un nouvel arrêté de carence pris à notre encontre (pensez qu’avec la loi Duflot il nous faudrait faire 417 logements sociaux à La Frette !)

C’est le cas, encore, pour la réforme des rythmes scolaires qui mobilise beaucoup d’énergies, alors qu’elle n’est pas vraiment prioritaire.

C’est le cas surtout avec le nouveau Schéma de coopération intercommunale qui ferait passer l’agglo du Parisis de 10 à 14 communes, avec une population de 239 000 habitants au lieu de 186 000 .C’est la négation d’une proximité qui est essentielle.

L’accord que j’avais négocié pour nous assurer une représentation de 4 délégués devrait également être remis en cause et nous n’aurions plus qu’un seul siège. C’est d’autant plus inacceptable que les conseillers communautaires viennent d’être élus, pour la première fois, au suffrage universel direct.

Enfin, cerise sur le gâteau : RFF et Synérail veulent nous imposer l’implantation d’une antenne GSM, rue Gambetta. Les élus et les riverains maintiennent leur opposition à un projet établi sans aucune concertation.

Voilà, la coupe est pleine … mais une bonne nouvelle quand même, nous avons obtenu de la SNCF la suppression des klaxonnements des trains au niveau de notre gare.

Sur tous les plans, vous savez pouvoir compter sur ma détermination et celle de l’équipe municipale.

 

Maurice CHEVIGNY
Votre Maire
Vice-président de la Communauté d’Agglomération du Parisis

 

>  Dans la même rubrique  <
De nouveaux défis à relever  |  Un grand merci...  |  Discours de Maurice CHEVIGNY
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015