ville de La Frette sur Seine
Lundi 24 Juillet 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville
> Accueil  > Actualités  > Dossier spécial  > Archives
 Quel devenir pour l’ancien Cabinet Médical ?     Pour imprimer le texte
 

Rappel Historique

La ville est propriétaire depuis 1997 de ce terrain de 1 228 m², situé Place de la Gare, acquis pour 154 724 €. Cette propriété avait été préemptée en vue de favoriser l’accueil d’activités économiques. Aucun projet ne pouvait voir le jour sur ce terrain pendant une période de 10 ans, pour des raisons d’ordre juridique et administratif.

Aujourd’hui, il est temps de sortir du statu quo. L’estimation du service des Domaines qui était de 190 000 € en 2003 et de 340 000 € en 2008, est actualisée aujourd’hui sur la base de 448 000 €. Cette acquisition a donc constitué un très bon placement.

Le devenir de cette propriété constitue un dossier prioritaire de la municipalité, depuis les élections de mars 2008.

Que faire de cette propriété ?

- Plusieurs solutions étaient envisageables :

  • La vendre en l’état : solution la plus simple, mais qui n’apporte aucune garantie sur le devenir de ce terrain. Une fois la propriété vendue, l’acheteur a comme seule contrainte le P.O.S. existant.
  • Utilisation par la commune : mais celle-ci n’en a actuellement pas l’usage. Compte tenu de l’état du bâtiment, une remise en état est quasi impossible. Il serait nécessaire de démolir le pavillon pour reconstruire un nouveau bâtiment, avec un coût prohibitif pour les finances locales.
  • Réalisation d’une opération d’aménagement avec la construction d’un petit immeuble par un bailleur social. Cette solution contribuerait à la requalification du centre gare et permettrait de réaliser des logements sociaux ainsi que la création de commerces de proximité, en rez-de-chaussé.

- Option retenue :

Après avoir débattu en bureau municipal, le résultat de cette réflexion a été présenté au comité consultatif "environnement, cadre de vie et urbanisme", puis à la commission "urbanisme et travaux" qui se sont prononcés, à la quasi unanimité pour la troisième option.

La propriété serait donc cédée à un aménageur pour bâtir un petit immeuble résidentiel (de taille inférieure à l’immeuble voisin), s’intégrant bien dans son environnement et de belle qualité architecturale.

Il ne s’agit absolument pas d’un projet de densification de l’ensemble du quartier de la gare comme celui qui avait été envisagé en 1999. En effet, cette opération concerne uniquement la propriété considérée. Elle s’incrira dans la requalification du centre gare tout en participant à sa dynamisation commerciale.

Pour mener à bien cet aménagement, il sera procédé à une révision simplifiée du P.O.S. actuel (encore en vigueur) dans un délai rapide afin de ne pas être pénalisé par un marché immobilier qui commence à se retourner.

Une fois adopté en Conseil Municipal, le projet fera l’objet d’une enquête publique et la concertation se poursuivra. Les conclusions de cette révision seront prises en compte dans le futur Plan Local d’Urbanisme (P.L.U.).

Grâce à cette opération nous pourront augmenter le parc de logements sociaux qui reste très insuffisant malgré les efforts entrepris dans la dernière période avec les 8 logements (plus 2 en accession à la propriété) du Clos du Val de Seine, livrés l’année dernière, et les 7 logements de l’ermitage Saint-Nicolas (en bas de la Côte à Boivin) qui seront achevés dans quelques mois.

Ce nouveau programme qui se traduira par la création de 15 à 20 logements sociaux s’insère, comme les précédents, dans le tissu urbain. En réalisant cet actif, la commune pourra ainsi disposer de ressources supplémentaires pour financer ses investissements, ce qui permettra de limiter le recours à l’emprunt et de ne pas accroître la pression fiscale.

 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015