ville de La Frette sur Seine
Samedi 22 Juillet 2017
   Nous Contacter Plan du site
    
  Notre ville

La Mairie
> Accueil  > Notre ville  > Edito  > Archives
 Les incertitudes de 2010     Pour imprimer le texte
  édito de février 2010
 

Chacun sait que la situation économique générale demeure fragile. Si, aujourd’hui, l’on entrevoit bien la sortie de crise, il reste que la reprise sera très faible et que notre pays restera confronté à un gros problème : celui de la fragilité sociale avec, en particulier, le chômage des jeunes et celui des diplômés.

Sur le plan des collectivités territoriales, j’ai déjà exprimé mon inquiétude et mes interrogations à propos des réformes engagées.
Qu’il s’agisse de la suppression de la taxe professionnelle ou de la répartition des compétences entre les différents échelons, je crains que les objectifs de simplification et de rationalisation mis en avant ne puissent être atteints.

C’est dans ce contexte que le conseil général a adopté, le 15 janvier 2010, une délibération mettant en place un nouveau système de « contractualisation » avec les communes. Mais était-il vraiment opportun de changer les « règles du jeu » alors que les communes et intercommunalités se trouvent déjà confrontées à de nombreuses difficultés ?

Et puis, ce nouveau système apparaît lourd et très complexe. De surcroît il présente deux grands inconvénients :
- Les engagements souscrits dans le cadre du contrat régional s’imputeraient sur l’enveloppe allouée à notre ville, excluant le financement d’autres projets.
- Les subventions accordées à la communauté de communes du Parisis pour ses investissements viendraient, aussi, en diminution.

Au total, ces nouvelles dispositions risquent d’entraîner une diminution de notre marge de manœuvre. Je souhaite qu’une grande souplesse soit introduite dans les modalités d’application du nouveau régime et qu’il soit tenu compte de la situation particulière de chaque commune et de ses besoins réels.

Malgré cet environnement incertain, il faut néanmoins rester confiants et optimistes  ; en ce début d’année, je vous renouvelle mes vœux les plus chaleureux pour 2010.

 

Maurice Chevigny,
Maire de La Frette-sur-Seine,
Président de la Communauté de communes du Parisis

 

>  Dans la même rubrique  <
Edito Décembre 2010  |  Edito d’octobre 2010  |  Cultivons le « bien vivre ensemble »  |  Une ville en mouvement !
 
 Conception & réalisation F.Ghisleri ©  Copyright - Ville de La Frette-sur-Seine - 2002/2015