19 Octobre 2020 : Communiqué du Maire
Chères Frettoises, chers Frettois,
Comme vous le savez, suite à l’intervention du Président de la République, un couvre-feu a été instauré à partir du 17 octobre de 21h à 6h dans toute l’Ile-de-France et dans 8 métropoles. Dans ce contexte, des mesures complémentaires ont été annoncées par le Préfet du Val d’Oise pour une durée minimale de quatre semaines.
Ainsi, à compter de ce jour :
  • Le nombre maximum autorisé de personnes réunies sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public est de six,
  • Les activités physiques et sportives dans les salles couvertes des équipements de notre commune restent uniquement accessibles pour les mineurs (cadre scolaire, associatifs ou privé), les sportifs professionnels de haut niveau et leurs encadrants, pour les activités sportives participant à la formation universitaire, ainsi que pour les personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap.
  • Les équipements sportifs de plein air restent d’accès libre sous la réserve du strict respect des règles sanitaires,
  • La bibliothèque reste ouverte aux horaires habituels dans le strict respect des gestes barrières et des règles sanitaires en vigueur.

J’ai pleinement conscience des conséquences de ces mesures sur notre vie quotidienne et sur le fonctionnement de nos associations. Notre sécurité sanitaire est à ce prix dans un contexte où le virus circule très activement dans notre département.
Vous pouvez compter sur mon engagement avec l’équipe municipale et les services de la ville pour vous accompagner dans cette période difficile.
Votre Maire,
Philippe AUDEBERT

Brigade intercommunale de nuit

,

La brigade de nuit est joignable aux heures de service de 20h30 à 5h au numéro unique : 01 34 44 82 82 (prix d’un appel local).
On peut également toujours appeler le 17.

Avec cette brigade, la population frettoise bénéficie d’une protection supplémentaire 7 jours sur 7, de 20h30 à 5h du matin.
La brigade de nuit est armée et travaille en étroite collaboration avec la police nationale et les polices municipales. L’objectif est d’assurer une présence policière supplémentaire durant les heures où la délinquance, l’insécurité et les débordements sont davantage constatés.
Un tel service apporté dans le cadre d’une intercommunalité est unique en France, sous cette forme. Il est cofinancé par les villes et ValParisis.