Circulation totalement interrompue - Quai de Seine entre La Frette et Sartrouville En raison du démontage de la passerelle Lafarge - Du vendredi 27/10 (12h) au dimanche 29/10 (17h)

Chères Frettoises, chers Frettois,L’année 2015...

,

Chères Frettoises, chers Frettois,

L’année 2015 a été très dure et combien éprouvante sur le plan national. Il faut souhaiter que l’on puisse retrouver un peu de paisibilité en 2016. Mais cette année sera très difficile pour la gestion des collectivités locales et La Frette n’y échappera pas.

Comme vous le savez, nous sommes confrontés à un contexte de plus en plus contraignant avec la baisse des dotations de l’Etat, le transfert de compétences non compensé (comme les rythmes scolaires), la multiplication de normes surréalistes, … Sans compter que notre commune subit en plus la pénalité pour manque de logements sociaux.

Grâce à une très bonne politique financière, nous avons réussi à maintenir depuis 14 ans les mêmes taux d’imposition. Mais aujourd’hui, la situation devient de plus en plus compliquée. Et il faut nous mettre en mesure de passer le cap difficile qui est devant nous. Nous sommes donc en train de réfléchir à une augmentation des impôts locaux et le Conseil municipal va en débattre. Naturellement, nous ferons en sorte qu’elle soit la plus faible possible.

Ayant du mal, comme toutes les communes à dégager un autofinancement suffisant, nous nous sommes engagés dans la recherche d’économies. Cela exige des efforts pour chacun : les administrés comme les services municipaux, ou encore les associations.

Pour donner l’exemple, j’ai supprimé cette année la cérémonie des vœux. Nous serons aussi amenés à étaler nos investissements en reportant les travaux du centre-gare.

Sur un autre plan, la plate-forme « participation citoyenne » est maintenant opérationnelle avec son réseau de voisins référents. Cela correspond à un engagement que j’avais pris lors des élections. Dans le cadre de notre communauté d’agglomération (élargie à 15 villes), nous préparons également le déploiement de la vidéosurveillance.

Plus de sécurité pour tous, c’est cela aussi la solidarité.


Maurice Chevigny,
Votre maire,
Vice-président de la communauté d’agglomération Val Parisis