Circulation totalement interrompue - Quai de Seine entre La Frette et Sartrouville En raison du démontage de la passerelle Lafarge - Du vendredi 27/10 (12h) au dimanche 29/10 (17h)

Défendre notre environnement : une exigence permanente

,

Mon engagement pour la préservation de notre site et du caractère de La Frette est très ancien. Il est même à l’origine de mon action publique.

Des résultats tangibles ont été obtenus dans de nombreux domaines. C’est le cas, en particulier, pour les pollutions provenant de la station Seine aval. Chacun reconnaît qu’elles ont considérablement diminué. Mais il reste encore beaucoup à faire sur de nombreux autres plans.

La Communauté d’agglomération du Parisis vient de se doter d’un Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement (PPBE) qui a été approuvé par le dernier conseil municipal. Les bruits routiers (comme sur la RD 392) et ferroviaires y occupent une place importante. L’extension du fret sur la ligne J inquiète fortement élus et associations. Il pourrait conduire à faire circuler 25 trains de marchandises par jour (dont 50 % de nuit).

Les riverains doivent être informés et on devra se mobiliser lors de la prochaine enquête publique.

Cela vaut également pour le PPBE de Roissy. Tous les élus ont émis un avis défavorable sur le projet. Ils réclament un véritable plan d’action avec des mesures très concrètes : descente en continu, interdiction des avions les plus bruyants, réduction des vols de nuit, plafonnement des mouvements, station de mesure sur le territoire du Parisis, …

Enfin, un autre dossier (plus ponctuel) nécessite une grande vigilance de notre part : c’est le projet d’antenne de Synérail qui est toujours à l’étude.

Toute cette action environnementale est, bien sûr, essentielle car elle conditionne le maintien de notre qualité de vie. C’est aussi un préalable au bien vivre ensemble. La récente journée des peintres (dans le cadre du premier « quai sans voitures » de la saison) en a été une formidable illustration. C’est le retour d’une manifestation très appréciée et qui correspond à la tradition artistique de « la perle du Val d’Oise ».

Avec le retour du beau temps, d’autres manifestations très conviviales nous attendent et je vous donne rendez-vous, le 1er mai, pour la « Seine en Fête ».


Maurice CHEVIGNY
Votre Maire
Vice-président de la Communauté d’Agglomération du Parisis