Informations COVID-19 - A partir du 29 Juin 2020
Pour limiter la propagation du Covid-19, nous devons tous respecter les consignes de protection : limiter les déplacements et adopter les gestes barrières.
  • Accueil en Mairie :
    • Ouverture de la Mairie aux horaires habituels, sur RDV
    • Port du masque obligatoire
  • Ouverture de la bibliothèque : Voir les modalités d’accueil
  • Distribution des sacs végétaux : Dépôt à domicile par les Services Techniques (demande par mail : mairie@ville-la-frette95.fr).
  • Salles et Bâtiments communaux : Fermeture jusqu’à nouvel ordre.
  • Distribution du courrier du mercredi au vendredi. Relève des BAL jaunes les lundi mardi et samedi.
    • Bureau de La Frette : Ouverture lundi mardi jeudi vendredi de 9h à 12h.
    • Bureau d’Herblay : Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h et le samedi de 9h à 12h.
    • Bureau de Cormeilles : Ouverture du lundi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 17h (retrait des colis)

Exposition « Sorties d’atelier » - Espace Ikor de 14h à 19h

DEC bouscule et propose une expérience artistique du 11 au 19 juillet.
Pour la première fois, dans sa ville d’adoption depuis plus de vingt ans, l’artiste peintre et designer plasticien sort ses grands formats de l’atelier et les expose à l‘Espace Roger Ikor de la Frette-sur-Seine. Si le geste pictural hérite des dignes maîtres de l’Abstraction Lyrique, le plasticien designer de formation le prolonge avec les technologies nouvelles. Sa nouvelle exposition « Sorties d’atelier » n’a rien de traditionnel et bouscule les repères…

Une démarche artistique pluridisciplinaire. Entre langages artistiques traditionnels et technologies nouvelles, l’artiste plasticien ne contourne rien !
Très vite perçu comme un peintre en droite ligne de l’Abstraction lyrique, son travail pictural est remarqué.
Art Magazine International lui consacre plusieurs pages (cf site www.de-c.fr rubrique Press). Fuyant l’idée même de l’immobilisme, il est l’un des premiers artistes à proposer une double lecture picturale et numérique de ses œuvres avec la réalité augmentée (AR) qu’il appelle ses Métabstractions ; littéralement abstractions qui se métamorphosent.

Très sensible à l’argument de Beuys, DEC défend « une perception active de soi-même » et veut témoigner des interactions du monde et des mutations qui en résultent ». Ses oeuvres plurielles (peintures, sculptures et installations) suggèrent un questionnement dynamique et cherchent à capter une vibration ; celle de notre propre zone d’équilibre, en corrélation permanente avec un contexte mouvant.
Des scénographies qui portent sa signature « plastique ».

Ses expositions personnelles protéiformes sont toutes scénographiées par ses soins. Designer industriel de formation, averti aux volumes et aux perspectives, DEC crée des harmonies avec des médiums variés, traditionnels et numériques. DEC veut nous rendre actif dans le process créatif. Il projette le questionnement de manière dynamique, ludique et poétique face aux mutations continues qu’il ne nous faut pas craindre.

DEC propose l’expérience artistique et modifie notre regard sur l’oeuvre.

DEC enrichit son message grâce aux dialogues créés entre médiums artistiques, générateurs de perceptions nouvelles. En plongeant dans ses grands formats, nous appréhendons la peinture comme un volume. Les expériences artistiques (masque de réalité virtuelle en accès libre et smart-phone pour la réalité augmentée) permettent de se projeter littéralement à l’intérieur d’une de ses oeuvres, de la voir se déployer ou de voir virtuellement le geste du peintre se prolonger... Heureusement bousculé(e)s, quelque chose à bouger en nous. Aurait-il réussi à changer notre propre zone de perception ?

« Sorties d’atelier » DEC expose ses grands formats
Espace Roger Ikor, 55, quai de Seine à La Frette-sur-Seine
Ouvert les 11,12,13,14, 18 et 19 juillet, de 14h à 19h00.